Concept

La Fête des voisins est avant tout un état d’esprit, une autre manière de vivre sa ville.

La Fête des voisins c’est se sentir concerné par son environnement, être attentif et ouvert aux autres, devenir acteur de son quartier.

C’est aussi l’occasion de rendre le sourire à son voisinage, de renforcer les liens de proximité et de développer un sentiment d’appartenance à un même quartier.

Cela permet également de créer une solidarité entre voisins et de se mobiliser contre l’isolement et l’exclusion.

Histoire

En 1999, Atanase Périfan et l'Association " Paris d'amis " lancent l'opération " Immeubles en Fête " en France.

Son slogan: Pas de quartier pour l'indifférence !

Son objectif: Renforcer les liens de proximité, développer un sentiment d'appartenance à un même quartier, créer une solidarité entre voisins, se mobiliser contre l'isolement et l'exclusion.

En 2003, la première édition d'Immeubles en fête est lancée en Région bruxelloise, dans le cadre de la Journée européenne des voisins. Le succès est immédiat: plus de 10.000 Bruxellois participent à l'opération.

L’année suivante, grâce au soutien de nombreux intervenants qui parrainent l'opération, la deuxième édition s'étend au niveau national mobilisant ainsi tous les Belges.

Au fil des années, nous construisons un solide réseau de relais de communication, qui nous permet de diffuser l’information au plus grand nombre. Un réseau, aussi, de personnes qui s’investissent chaque année pour rendre possible cette fête dans leur quartier, motivant par leur exemple toujours plus de gens à se joindre à la manifestation.

C’est ainsi que "Immeubles en Fête", rebaptisé la "Fête des Voisins", s’est transformé en cet événement grandiose que nous connaissons aujourd’hui, avec en 2015 pas moins de 550.000 participants en Belgique et plus de 30 millions à travers 36 pays dans le monde. L’événement « European Neighbours’ Day » est aujourd’hui officiellement reconnu par les institutions européennes et fêtera ses 13 ans cette année !.

Mais l’initiative dépasse aussi à présent les frontières de l’Europe. De nouveaux pays, comme le Canada, montrent un vif intérêt pour les valeurs de la « Fête des Voisins ». Gageons que cela ne s’arrêtera pas là et que l’art du « bien voisiner » continuera à faire son petit bout de chemin… Nous vous tiendrons bien entendu a courant !